Les communiqués

Depuis la mise en application de sa politique zéro fatalité, Rio Tinto suspend allégrement syndiqués, gestionnaires et sous-traitants.  L’Employeur est maintenant juge, jury et bourreau.  L’Exécutif, le Comité syndical santé et sécurité ainsi que l’ensemble du Conseil syndical vous exhortent à refuser d’exécuter une tâche dont vous ne maîtrisez pas ou ne connaissez pas la MTN et/ou les normes de la tâche à exécuter.  Faites-le pour les bonnes raisons, faites-le avant tout pour votre santé et sécurité. 

 

Lors du CRI (comité de relations industrielles) du 10 décembre 2015, le Syndicat a demandé à la Compagnie la possibilité de prolonger le programme de départ volontaire à la retraite.

 

Cette semaine, nous avons eu la confirmation que l’Employeur prolongeait la période de 6 mois soit jusqu’au 31 mai 2016.

 

Modalités du programme

 

COMITÉ DE RECLASSEMENT

 

 

Si vous avez reçu un avis de licenciement ou si vous êtes déjà en mise à pied, ce communiqué s’adresse à vous.

Dans le but de minimiser les impacts des mises à pied annoncées par Rio Tinto, le Syndicat a approché la Compagnie pour mettre en place un comité de reclassement, tel que prévu selon la Loi sur les normes du travail.

 

En ces moments d’attentes, d’incertitudes et d’inquiétudes que nous traversons toutes et tous, le Syndicat des Ouvriers du Fer et Titane CSN tient à faire les précisions suivantes :

Présentement, l’Employeur procède à une restructuration au niveau de ses gestionnaires. Une fois cette étape passée, l’Employeur a avisé l’Exécutif syndical qu’une rencontre serait cédulée afin de nous informer des mesures envisagées qui vont concerner les employés syndiqués.